A
T
D
M
C

Association de thérapie par la danse et le mouvement au Canada

Historiquede l’ATDMC
À propos

Danser est le fin mot de vivre et c’est par danser aussi soi-même qu’on peut seulement connaître quoi que ce soit: il faut s’approcher en dansant.

Jean Dubuffet

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Depuis 2006, l’ATDMC s’est considérablement agrandie. Tout a débuté par un petit groupe de danse-thérapeutes passionnées et a évolué jusqu’à devenir aujourd’hui une association nationale incorporée à but non lucratif. Avec votre aide, nous continuerons d’éduquer, d’accroître et de connecter les danse-thérapeutes au Canada. Devenez membre dès aujourd’hui.

 

2006-2010   Les débuts

Une danse-thérapeute dévouée qui deviendra plus tard présidente de l’association, Joanabbey Sack, propose annuellement des portes ouvertes sur la danse-thérapie à l’Université Concordia. Au cours de ces années, elle est assistée par des étudiantes, dont Farah Fancy et la présidente actuelle de l’association, Zuzana Sevcikova. Cette collaboration est à la base de la création du conseil d’administration de l’ATDMC. Suite à maintes discussions, recherches et implications afin d’établir une association à but non lucratif, une première version des règlements professionnels ont vu le jour. Établies à Montréal, Joanabbey, Zuzana et Farah se sont rencontrées régulièrement. Elles ont pris part à la semaine des thérapies par les arts et ont  débuté un blog en ligne pour encourager la discussion au travers du Canada et pour informer les danse-thérapeutes canadiens de leur initiative.

 

2011   Établissement

Après maintes discussions avec la communauté nationale concernant la pertinence de créer une association provinciale ou nationale, l’ATDMC a été formé officiellement comme une entité fédérale. Elle portait le nom francophone de l’association de thérapie par la danse et le mouvement au Canada (ATDMC) et le nom anglophone Dance Movement Therapy Association in Canada (DMTAC). L’année 2011 aura donc été une année décisive pour notre association: les premiers règlements ont été créés, le site Internet a été lancé afin de rejoindre les danse-thérapeutes de toutes les provinces et tous les territoires, une banque de données rassemblant tous les danse-thérapeutes du Canada a été mise sur pied et l’ATDMC a été officiellement introduit. Ayant une perspective globale et des origines diverses, le premier conseil d’administration a été annoncé et s’est organisé autour de l’ATDMC assurant que, dès sa fondation, elle a pris racine dans le multiculturalisme.

 

Premier conseil d’administration:

   Farah Fancy (Présidente)

   Zuzana Sevcikova (Vice-présidente)

   Joanabbey Sack

   Liliana Barboza

 

2012   Incorporation

Les nouvelles de l’ATDMC ont été publiés dans le bulletin d’informations de l’ADTA (Vol. 46, Issue 3, p.20). Avec l’assistance de l’ADTMC, les Grands ballets Canadiens de Montréal rentrent en contact avec le 92Y Harkness Dance Centre à New York pour introduire une formation de route alternative à Montréal et établir un centre national de danse-thérapie. L’association est enregistrée et le certificat d’incorporation a été issu le 2 octobre par la loi canadienne sur les organisations à but non lucratif.

 

Conseil d’administration:

   Farah Fancy

   Joanabbey Sack

   Zuzana Sevcikova

   Tetiana Lazuk

   Alida Esmail

 

2013   Série canadienne

De plus amples développements au sein de l’association, de la banque de données des membres et de la promotion en ligne continuent de se faire. Le conseil d’administration tient des réunions à raison de deux fois par semaine afin d’appliquer pour des subventions, de communiquer avec les GBC suite au lancement du Centre national de danse-thérapie et avec l'Université Concordia. De plus, un objectif important de ces réunions consiste à continuer à faire progresser notre communauté.

 

La première assemblée générale annuelle qui incluait  l’élection d’un premier  conseil d’administration a été tenue le 21 août.

Conseil d’administration pour 2013-2015:

   Joanabbey Sack (Présidente)

   Zuzana Sevcikova (Vice-présidente)

   Alida Esmail (Secrétaire)

   Lucie Beaudry

   Tetiana Lazuk

   Deborah Ummel

 

2014    Une plus grande portée

Développement des comités au sein de l’association: finance, adhésion, communications, éducation, ressources et l’établissement des postes de représentants provinciaux. Joanabbey Sack est danse-thérapeute consultante au Centre national de danse-thérapie, endroit où la formation alternative a débuté. Megan English devient la représentante de l'Ontario et ATDMC établit un lien plus fort avec la communauté ontarienne dans l’optique de rassembler des idées sur les manières possibles pour réunir le plus grand nombre de Canadiens.

 

2015   Le secteur ontarien et plus loin encore

Megan English, Joanabbey Sack et Zuzana Sevcikova écrivent un article sur la danse-thérapie et l’ATDMC pour le journal d’informations (édition du printemps 2015) de l’association canadienne de counseling et de psychothérapie (ACCP).

Grâce à l’initiative de Megan English et de son travail sur les nouveaux principes guidant la pratique de la psychothérapie en Ontario, l’ATDMC ouvre le chapitre du secteur ontarien. Joanabbey Sack devient une représentante au sein du sous-comité mondial de l'ADTA et également au sein d’un comité travaillant sur les possibilités de créer un ordre professionnel des thérapeutes par les arts au Québec (OCAT). De plus, nous continuons à construire des liens avec d'autres associations de thérapeutes par les arts.

 

Conseil d’administration pour 2015-2017:

   Joanabbey Sack (Présidente)

   Zuzana Sevcikova (Vice-présidente)

   Laurie Potter (Secrétaire)

   Lorraine Aston

   Tetiana Lazuk

   Amy Eloise Mailloux

 

2016-2017   Avancements à l’échelle nationale

Nous travaillons à évaluer et aborder les enjeux prioritaires des thérapeutes par la danse et le mouvement : formation et opportunités d’emploi; réseautage et développement professionnel; implications de la nouvelle loi sur la pratique de la psychothérapie au Québec; promotion et connaissance de nos services. ATDMC est  en lien avec le Musée des beaux-arts de Montréal dans le cadre de l’initiative de ce dernier à servir la communauté et développer la programmation éducative par l’entremise des thérapies par les arts. Ce partenariat peut servir d'un modèle intéressant afin de bâtir de partenariats du même genre dans d'autres villes à travers le Canada. De nouveaux développements sont effectués sur notre site web grâce au dévouement d’Andreah Barker, de Lorraine Aston et d'autres. Notre offre de proposition afin de mettre sur pied au sein du département des thérapies par les arts de l’Université Concordia une option pour la thérapie par la danse et le mouvement/drama-thérapie est soumise en janvier 2017 et acceptée plus tard au printemps. Durant l’automne, une lettre détaillée d’intention est en processus afin de créer un programme indépendant de maîtrise en thérapie par la danse et le mouvement. Cette lettre est supportée par l’appui de la contribution de nos membres. Nous continuons à connecter l'Est et l’Ouest du Canada en accueillant à Montréal et à Ottawa une thérapeute certifiée par la danse et le mouvement provenant de la Colombie-Britannique, Hana Kamea Kemble. Madame Kemble, qui est aussi éducatrice et cinéaste, a présenté dans ces deux métropoles une série d'ateliers liés à son nouveau film, The Moving Child.


 

Conseil d’administration pour 2015-2017

Association de 

thérapie par la

danse et le

mouvement au

Canada

Dance

Movement 

Therapy

Association in

Canada