(FR) Dialogues de danse : La TDM en ligne

Nous avons été tellement inspirés par la profondeur des conversations entre les membres lors de notre fin de semaine d’échanges professionnels cette année. Nous voulions vous faire part d’un récapitulatif de chaque séance, pour ceux d’entre vous qui l’auraient manqué.




Au cours de cette séance, les participants ont exploré les défis liés à l’animation de séances de TDM en ligne avec les clients et ont discuté des stratégies pour accroître la participation. Les animatrices principales,Rebbeca Barnstaple et Jessica Houghton, ont abordé un certain nombre de sujets, y compris : la création de la cohésion du groupe ou la mise en place d’un « cercle » pendant les étapes de bilan personnel et de mouvement. Les participants ont été guidés à travers des composants expérientiels (de la danse!) pour aider à embrasser l’espace de l’écran 2D pour trouver le « jeu » et la connexion de groupe. Les participants ont discuté des techniques de participation au-delà du mouvement en tirant parti des caractéristiques techniques.

Rebecca nous a mené à travers des expériences ludiques avec de la musique embrassant l’espace 2D. Les participants ont exploré comment entrer et sortir du cadre de la caméra, parfois avec des parties du corps spécifiques (c.-à-d. mener avec le coude ou la jambe) pour aider les clients à effectuer la transition vers l’espace 2D. Les participants ont discuté de l’importance d’utiliser l’auto-toucher / l’auto-apaisement,la mise en miroir et le suivi comme moyen de voir et d’être vu.

Jessica a expliqué comment aider les clients moins motivés par le mouvement à utiliser des objets dans leur espace pour exprimer ce qu’ils ressentent ou ce qu’ils souhaitent partager :« par exemple, je me sens comme cet oreiller, doux et vulnérable ». Les animatrices ont également discuté de l’importance du libre arbitre des clients. Les clients peuvent choisir de ne montrer que des parties d’eux-mêmes avec lesquelles ils sont à l’aise à l’écran.

La séance a également couvert différentes fonctionnalités offertes par les plates-formes virtuelles. L’utilisation de la technologie a été explorée plus avant, y compris les fonctionnalités d’écran partagé et de tableau blanc dans des plates-formes telles que Zoom. Ici, les participants pouvaient utiliser les outils d’annotation pour co-créer un document, ou faire des formes ou des dessins ensemble comme moyen d’établir la cohésion du groupe.

Enfin, les participants ont discuté des questions relatives à la vie privée et à la navigation dans la responsabilité de protéger et de promouvoir la confidentialité des clients. Cela a conduit à des discussions sur la navigation des frontières en ligne. Par exemple, certains clients peuvent ne pas vouloir effectuer de travail de traumatologie dans leur chambre. Ils peuvent avoir besoin de soutien pour construire des limites (c.-à-d. un autre emplacement, créer un espace temporaire distinct pour effectuer ce type de traitement). Dans l’ensemble, ce fut une discussion et une expérience de mouvement riches, qui a insufflé plus d’espoir et de créativité grâce au partage de pratiques exemplaires en matière de TDM en ligne.

En savoir plus sur les autres séances :

Combiner les approches théoriques

LGBTI2SQ + et Inclusion

Conversation communautaire sur la diversité, l'inclusion et l'accessibilité



Tags:

Other Posts from our DMTAC Circle
Follow Us
  • LinkedIn
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter